Rencontre avec Grégory Sautereau, assistant de vie aux familles, à propos de la reconnaissance des métiers d’aide à la personne.

Depuis son témoignage, nous avons obtenu la revalorisation salariale espérée, avec l’agrément de l’Avenant 43, merci à tous nos salariés qui se sont battus pour une meilleure reconnaissance de leurs métiers.

Je soutiens la mobilisation collective en faveur de la revalorisation de nos métiers, je relaie les actions de l’association autour de moi et notamment la campagne #Urgencedomicile dans le cadre de laquelle j’ai écrit à mon député.

Les gens connaissent mal le métier d’Aide à domicile, ils imaginent que nous ne faisons que du ménage. Il est important de changer cette image. Nous sommes là en premier lieu pour le bien être des personnes que nous accompagnons, pour leur apporter notre aide. C’est ce que l’association a souhaité faire en changeant de nom et de logo, en mettant l’accent sur l’accompagnement.

Cette augmentation de salaire signifie que le département nous a entendus après des années de combat, ça fait du bien de se lever le matin et de se dire « ça y est, on est reconnu, notre travail a du sens ».

Cette hausse de salaire n’est pas négligeable, ce n’est peut être pas grand-chose pour certains, mais cela permet « de mettre du beurre dans les épinards » comme on dit.

 

09 mars 2021